Hit enter after type your search item
Comment Faire

Apprenez à faire n'importe quoi, le site Web le plus populaire au monde. Instructions faciles, étape par étape, illustrées pour tout.

Comment emmener votre cheval faire une longue randonnée en remorque

/
/
/
17 Views

p>Voyager de longues distances avec un cheval peut être stressant pour l’animal. Pour que votre cheval soit à l’aise et détendu pendant toute la durée du voyage, il y a une variété de choses qui peuvent être faites pour l’aider à se préparer. Assurez-vous que la remorque et le véhicule tracteur sont en bon état de fonctionnement. Préparez le cheval pour le transit, prenez des pauses fréquentes pour vérifier son état et assurez-vous qu’il bénéficie d’un temps de récupération suffisant.

Prenez les précautions nécessaires pour éviter la fièvre d’expédition. La fièvre d’expédition est un terme utilisé pour décrire toute infection respiratoire bactérienne et se caractérise par une forte toux. Généralement, la fièvre du transport maritime survient à la suite d’un voyage sur de longues distances entre des chevaux qui sont stressés. Suivez ces conseils pour réduire les risques que votre cheval développe la fièvre du transport maritime :

Prenez des pauses toutes les 2 à 3 heures. Les longues randonnées en remorque peuvent être stressantes à cheval. Par conséquent, il est important que vous preniez des pauses fréquentes, généralement toutes les deux ou trois heures. Pendant que vous conduisez, votre cheval dépense constamment de l’énergie pour tenter d’atteindre l’équilibre. Une pause dans la conduite permettra à votre cheval de se reposer. Quelques points à considérer à chaque pause :

Laissez votre cheval récupérer. Lorsque vous entreprenez une longue randonnée en remorque avec votre cheval, il est important de prévoir deux ou trois jours pour la récupération après le voyage. Certains chevaux, même en bonne santé, peuvent développer une fièvre de transport pendant ou peu après leur arrivée à destination. Votre cheval devrait se reposer quelques jours avant d’entreprendre toute activité physique majeure.

Equipez votre remorque d’une trousse de premiers soins bien garnie. Lorsque vous voyagez sur de longues distances avec votre cheval, vous devriez toujours emporter une trousse de premiers soins. En cas d’urgence, une trousse de premiers soins vous aidera à soigner votre cheval pendant que vous attendez les secours. Éléments à inclure dans une trousse de premiers soins de voyage pour votre cheval :

Prévoyez l’embarquement si vous voyagez pour la nuit. Votre cheval ne doit être remorqué que 12 heures par jour au maximum. Si votre voyage dure plus de 12 heures, vous devrez prendre les dispositions nécessaires pour que votre cheval passe la nuit à l’écurie en cours de route. Ils doivent être retirés du véhicule pendant au moins 8 heures pour se reposer. Ce temps est essentiel à la réhydratation et leur permettra de dégager leur système respiratoire, ce qui contribuera à réduire les risques de fièvre d’expédition.

Surveillez les signes vitaux de votre cheval à chaque arrêt. Tout au long du voyage, vous devriez surveiller la santé de votre cheval pour déceler tout signe de stress, de coliques ou de maladie. Au moins deux fois par jour, pendant une pause de repos, vérifiez la température de votre cheval (la normale est de 98-101 degrés Fahrenheit ou 36-38 degrés Celsius), le pouls (la normale est de 36-44 battements/min) et la fréquence respiratoire (la normale est de 8-20 respirations/min). Vous devriez également surveiller :

Procurez-vous les vaccins et les documents appropriés pour votre cheval. Lorsque vous voyagez sur de longues distances avec votre cheval, en particulier à travers les frontières d’un état ou d’un pays, il se peut que vous deviez faire vacciner votre cheval ou fournir certains documents. Par exemple, les documents les plus courants sont un certificat de santé, une inspection de marque et un test de Coggins négatif.

Conduisez prudemment. Lorsque vous conduisez une remorque pour chevaux, vous devez être très prudent. Rappelez-vous que le cheval est debout tout le temps en essayant d’équilibrer. Vous devriez graduellement augmenter et diminuer votre vitesse, prendre les virages lentement et prudemment, et être conscient que votre véhicule est beaucoup plus long et lourd que la normale. Essayez de ne pas utiliser de mouvements rapides qui pourraient déséquilibrer le cheval.

Rechercher et cartographier les hôpitaux équins le long de la route. Faites-le à l’avance, au cas où vous auriez besoin de soins d’urgence pendant votre voyage. Il sera réconfortant de savoir approximativement où se trouvent les hôpitaux de référence dans la région et d’avoir leurs coordonnées. Au minimum, en cas de problème, vous pourrez consulter un vétérinaire 24 heures sur 24.

Parfumez l’eau de votre cheval avant le voyage. Parfois, les chevaux ne boivent pas de l’eau avec un goût ou une odeur différents de l’eau qu’ils boivent normalement. Si vous voyagez sur de longues distances et restez loin de chez vous pendant une longue période, il se peut que vous ne soyez pas en mesure d’emmagasiner suffisamment d’eau à partir de vos sources domestiques. Afin de vous assurer que votre cheval reste hydraté pendant le voyage, vous pouvez essayer d’utiliser de l’eau aromatisée.

Prenons l’exemple d’une caméra sur remorque. Vous voudrez peut-être installer une caméra dans votre remorque afin de pouvoir observer le cheval pendant le transport. Cela vous permettra de surveiller le comportement de votre cheval et vous avertira de tout problème potentiel que votre cheval peut rencontrer en voyage. Par exemple, vous pouvez surveiller votre cheval et voir s’il est mal à l’aise ou s’il panique lorsque le véhicule est en mouvement.

Surveillez le cheval à son arrivée. Une fois arrivé à destination, vous devriez vérifier la température de votre cheval, vous assurer qu’il boit de l’eau, qu’il mange et qu’il urine et urine normalement. Si le cheval montre des signes de maladie, contactez immédiatement un vétérinaire.

Mettez des bottes d’expédition sur votre cheval. Les bottes d’expédition peuvent protéger les jambes de votre cheval pendant le transport. Ils peuvent soutenir les jambes du cheval et prévenir l’enflure. Veillez à retirer les bottes pendant les longs arrêts de déchargement, par exemple pendant la nuit. Les bottes d’expédition peuvent causer des frottements ou des irritations lorsqu’elles sont mal appliquées.

Placez la literie dans la remorque. Afin de réduire la pression sur les articulations et les pieds de votre cheval pendant le voyage, vous devriez placer un tapis de caoutchouc pour la traction et le confort. Vous devriez également couvrir le fond de la remorque avec de la litière. Par exemple, placez une fine couche de paille ou de copeaux sur le plancher de la remorque. Cela procurera à votre cheval un peu plus de confort et absorbera l’urine et les matières fécales.

Pratiquez de courtes randonnées en remorque avec votre cheval. Si votre cheval n’est pas habitué à monter dans une remorque, vous devriez lui permettre de se sentir à l’aise avec la remorque en pratiquant des trajets plus courts. Cela aidera votre cheval à s’habituer à l’espace et l’habituera au chargement et au déchargement ainsi qu’à l’équilibrage. L’anxiété et le stress font partie des principales préoccupations lors du transport d’un cheval sur de longues distances. En introduisant votre cheval dans la remorque, vous pouvez aider à réduire le stress.

Assurez-vous que la remorque est en bon état de fonctionnement. Vérifiez soigneusement votre remorque avant de faire un voyage de longue distance. Assurez-vous que votre remorque est de la bonne taille pour le cheval transporté. Par exemple, une petite remorque sera très inconfortable pour un gros cheval. Inspectez les pièces suivantes de la remorque avant de partir :

Nourrissez votre cheval en voyage. Fournissez du foin à votre cheval pendant le transport. Vous devriez avoir un sac de foin pour chaque cheval qui voyage. Si votre cheval mange vite, vous pouvez utiliser un sac d’alimentation lente pour réduire le risque d’étouffement. Fournissez le même foin que celui que votre cheval a l’habitude de manger à la maison.

Donnez de l’eau à votre cheval. Il peut être difficile de fournir de l’eau à votre cheval lorsque le véhicule est en mouvement. Par conséquent, vous devriez toujours offrir de l’eau à votre cheval pendant chaque aire de repos. Il se peut qu’ils ne boivent pas d’eau immédiatement, ou à toutes les aires de repos, mais vous devriez toujours leur offrir de l’eau. Il est extrêmement important que votre cheval reste hydraté pendant le transport.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This div height required for enabling the sticky sidebar
Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :