Comment réagir en cas de chute d’un vol

C

Arrivez et enregistrez-vous tôt. Les passagers dont l’heure d’enregistrement est tardive sont généralement ceux qui sont les premiers à être transbordés. Par conséquent, arrivez tôt à l’aéroport afin de pouvoir vous enregistrer avant la date limite. N’oubliez pas d’appeler et de demander à la compagnie aérienne ce qui constitue l’enregistrement.

Trouvez une compagnie aérienne qui vous plaît et restez avec elle. Si une compagnie aérienne vous a bien traité au fil des ans et que vous n’avez jamais été victime d’un choc involontaire, il est peu probable que cela se produise dans l’avenir. De plus, les passagers qui sont des clients fréquents d’une compagnie aérienne sont moins susceptibles d’être transbordés d’un vol.

Parlez à l’agent de la porte. L’agent d’embarquement est habituellement la personne qui re-réservera votre vol et vous offrira une compensation si vous y êtes admissible. Vous pouvez également être redirigé vers un comptoir du service à la clientèle pour recevoir votre indemnité et réserver à nouveau votre vol.

Évitez les saisons et les jours de pointe. Les passagers qui voyagent en haute saison, comme à Noël et à l’Action de grâces, sont plus susceptibles d’être supplantés que les passagers qui voyagent en basse saison. Comme un plus grand nombre de personnes voyagent la fin de semaine, évitez de voyager ces jours-là afin de réduire vos risques d’être écrasé par un vol.

Demandez un chèque ou un remboursement en espèces. Si vous avez droit à une compensation, assurez-vous de la demander sous la forme d’un chèque ou d’argent comptant plutôt que d’un bon d’échange ou d’un vol gratuit. Bien qu’il puisse être tentant d’accepter des bons et des vols gratuits, ils sont souvent soumis à des restrictions et des limitations.

Offrez de payer quelqu’un. Faites ceci si vous êtes désespéré d’arriver à destination à l’heure. Annoncez aux autres passagers que vous leur offrirez une compensation pour leur billet d’avion. Gardez à l’esprit que vous devez disposer d’une quantité importante d’argent liquide pour que cela fonctionne.

Demandez des bons de nourriture, d’hôtel et de transport. Les passagers qui font une longue escale ou qui doivent passer la nuit en raison d’un changement de vol ont droit à des bons d’hôtel et de transport. Même si vous ne restez à l’aéroport que quelques heures, assurez-vous de demander à quel type de bons vous avez droit, comme les bons d’alimentation.

Confirmez votre vol. Cela se fait généralement automatiquement lors de la nouvelle réservation de votre vol. Cependant, assurez-vous de confirmer le nouveau vol auprès de l’agent d’embarquement. Assurez-vous également que votre itinéraire est mis à jour si vous prenez un vol ultérieur.

Demandez une déclaration écrite de vos droits. En tant que passager, vous y avez droit. La déclaration écrite doit décrire la politique de surréservation de la compagnie aérienne, les raisons pour lesquelles vous avez été supplanté et les types d’indemnisation auxquels vous avez droit.

Restez calme. Le fait de vous disputer ou de vous disputer avec les agents de bord et les employés de la compagnie aérienne n’améliorera pas votre situation, surtout si vous êtes dans l’avion. Si vous commencez à devenir frustré, prenez quelques respirations profondes et visualisez quelque chose qui calme comme l’océan ou une chute d’eau. Une fois que vous êtes calme, allez voir l’agent de la porte et discutez de vos préoccupations à cet endroit.

Add comment