Hit enter after type your search item
Comment Faire

Apprenez à faire n'importe quoi, le site Web le plus populaire au monde. Instructions faciles, étape par étape, illustrées pour tout.

Comment partager des fichiers entre ordinateurs Linux en utilisant NFS

/
/
/
17 Views

Presque toutes les distributions Linux offrent la possibilité de configurer un système de fichiers réseau (NFS) qui permet aux différents ordinateurs Linux du réseau de partager facilement des fichiers. NFS ne convient qu’aux réseaux composés entièrement d’ordinateurs et de serveurs Linux, mais fonctionne au niveau système pour des transferts rapides et efficaces entre ordinateurs.

Tapez .sudo apt-get install portmap nfs-common et appuyez sur ↵ Enter pour installer les fichiers clients NFS.

Ajouter .serverIP:sharedDirectory nfs rsize=8192,wsize=8192,timeo=14,intr à la fin du fichier. Remplacez serverIP par l’adresse IP de l’ordinateur serveur NFS. Remplacez sharedDirectory par le répertoire fictif que vous avez créé sur le serveur NFS et le répertoire local que vous venez de créer. Laissez les autres valeurs telles quelles pour le moment.

Créez un répertoire fictif qui sera utilisé pour partager les données. Il s’agit d’un répertoire vide qui dirigera les clients vers le répertoire partagé. Cela vous permettra de changer le répertoire partagé sur votre serveur plus tard sans avoir à faire de changements aux clients.

Tapez .sudo /etc/init.d/portmap restart pour redémarrer le service portmap. Cela vous assurera que vos changements entreront en vigueur.

Ouvrez le terminal sur l’ordinateur serveur. C’est l’ordinateur qui hébergera les fichiers partagés. L’ordinateur serveur devra être allumé et connecté pour que les clients puissent monter le dossier partagé. NFS nécessite l’utilisation du terminal pour installer et configurer le serveur et le client.

Tapez .sudo apt-get install nfs-kernel-server nfs-common portmap et appuyez sur ↵ Enter. Ceci commencera le téléchargement et l’installation des fichiers NFS sur votre ordinateur.

Comprendre le fonctionnement de NFS. Lors du partage de fichiers avec NFS, il y a deux côtés : le serveur et les clients. Le serveur est l’ordinateur qui stocke les fichiers, tandis que les clients sont les ordinateurs qui accèdent au dossier partagé en montant le dossier partagé comme un lecteur virtuel. NFS devra être configuré à la fois sur le serveur et sur tout client qui veut se connecter.

Ajouter .sharedpath dummypath none bind 0 0 à la fin du fichier. Remplacez sharedpath par l’emplacement du disque partagé et remplacez dummypath par l’emplacement du répertoire fictif que vous avez créé précédemment.

Après l’installation, tapez .dpkg-reconfigure portmap. Sélectionnez « Non » dans le menu qui apparaît. Cela permettra aux autres ordinateurs du réseau de se connecter à votre dossier partagé.

Utilisez NFS (Network File System) pour partager des fichiers entre ordinateurs Linux sur un réseau local. Si vous avez besoin de partager des fichiers avec des ordinateurs Windows ou Mac, vous aurez beaucoup plus de succès avec Samba.

Testez le variateur en le montant manuellement avant de le redémarrer. Tapez mount -a puis ls /sharedFiles pour voir si les fichiers partagés sont affichés.

Utilisez la commande .sudo /etc/init.d/nfs-kernel-server restart pour redémarrer le serveur NFS.

Tapez pico /etc/fstab et appuyez sur ↵ Enter. Cela ouvrira le fichier /etc/fstab et vous permettra de monter automatiquement le disque partagé lorsque le serveur démarre.

Ouvrez le fichier ./etc/exports. Vous devrez ajouter votre répertoire factice ainsi que les adresses IP qui sont autorisées à y accéder à ce fichier. Utilisez le format suivant pour partager avec toutes les adresses IP de votre réseau local : /export/dummyname 192.168.1.1.1/24(rw,no_root_squash,async).

Créez le répertoire dans lequel les fichiers partagés seront montés. Vous pouvez l’appeler comme vous voulez. Par exemple, vous pouvez taper mkdir /sharedFiles pour créer un dossier appelé « sharedFiles ».

Tapez .sudo /etc/init.d/portmap restart pour redémarrer portmap et utiliser les nouveaux paramètres. Le lecteur se monte automatiquement à chaque redémarrage de l’ordinateur.

Tapez .pico /etc/fstab pour ouvrir le fichier /etc/fstab.

Répétez ce processus pour chaque ordinateur connecté. Vous devriez pouvoir entrer les mêmes paramètres et vous connecter avec succès.

Ouvrez le terminal sur l’ordinateur client.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This div height required for enabling the sticky sidebar
Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views : Ad Clicks :Ad Views :