Comment se débarrasser d’un mandat

C

Recherche en ligne. Rendez-vous sur le site Web de votre tribunal local et recherchez une base de données consultable sur les mandats. Entrez vos nom et prénom et recherchez les mandats existants. Certains sites vous permettent de restreindre votre recherche par date de naissance, surnom ou autres attributs.

Engagez un avocat. Si votre mandat a été émis en raison d’un crime grave (par opposition, par exemple, à des contraventions de stationnement impayées), vous devriez fortement envisager de communiquer avec un avocat de la défense pénale. Un avocat peut vous expliquer les accusations portées contre vous et communiquer avec le tribunal en votre nom pour fixer une nouvelle audience.

Appelez le greffier. Si votre comté n’a pas de base de données publique sur les mandats ou si vous tentez de trouver des renseignements sur un mandat émis par une cour fédérale, vous devriez téléphoner directement au greffier du tribunal. Vous devrez peut-être donner au greffier votre nom, votre numéro de dossier (si vous le connaissez), votre date de naissance et votre numéro de sécurité sociale.

Rendez-vous à la police. Allez au poste de police local et expliquez que vous avez un mandat d’arrêt contre vous et que vous aimeriez vous rendre. Les infractions mineures et certains délits mineurs peuvent être réglés sans audience. Si une audience est nécessaire et que vous n’avez pas les moyens de payer votre propre avocat de la défense, un avocat nommé par le tribunal vous sera fourni.

Parlez à un policier. Si vous soupçonnez que vous avez un mandat d’arrestation et que vous êtes prêt à être mis en détention, demandez simplement à un agent de police de vous fournir le mandat. Un agent de police peut accéder aux bases de données sur les mandats et effectuer des perquisitions pour trouver un mandat en suspens.

Abordez le problème immédiatement. Même si la police ne vous recherche pas activement, vous pourriez être arrêté lors d’un contrôle routier de routine. Le fait d’être proactif au sujet de votre mandat évite la possibilité d’être arrêté de façon inattendue en public et empêchera les frais de s’accumuler.

Téléphonez au Centre national d’information sur la criminalité (CNIC). L’INCC tient à jour un index des renseignements, y compris les mandats d’arrestation actifs, utilisés par tous les organismes d’application de la loi. Vous pouvez appeler l’INCC au (304) 625-2000 entre 9 h et 17 h, heure normale de l’Est. Demandez à l’opérateur de chercher votre nom dans la base de données des mandats…

Utiliser un service Web non gouvernemental. Certains sites Web privés non gouvernementaux offrent de faire une recherche de mandat à votre place. Certains de ces sites sont gratuits, comme http://www.gotwarrants.org/, tandis que d’autres sont payants. Ces services peuvent ne pas vous fournir des informations complètes et exactes. Traitez ces services comme un dernier recours.

Add comment